Archives de catégorie : 2018 – PETITE HISTOIRE OU…

Ces Petites Histoires sont vraies ou sont fausses… peu importe… Si l’on y trouve un semblant de vérité et un écho au fond de soi, c’est qu’il y a une part de réalité…

D’étranges choses dans le ciel ?

Réflexions et TémoignagesAnnée 2018
D’étranges choses dans le ciel ?

D’étrange choses se déroulent dans notre ciel et dans l’espace par projection. Voici qu’au-dessus de l’Irlande plusieurs pilotes de ligne ont observé des boules de feux dans le ciel. Laissons-les s’exprimer :

« La pilote de ligne assure pourtant avoir vu quelque chose « se déplacer très vite, dégageant une lumière très vive ». L’objet se serait approché du bord gauche de son avion avant « de virer rapidement vers le nord », rapportent nos confrères de la BBC. D’après les contrôleurs, rien sur les radars ne suggérait la présence d’un autre objet volant dans la zone. Quoi qu’il en soit, l’OVNI ne semblait pas se diriger vers l’avion, de quoi écarter rapidement la thèse d’une collision en plein vol. »

« Plus tard, c’est un autre pilote de la compagnie aérienne Virgin Atlantic, reliant Manchester à Orlando, qui a évoqué quelque chose de similaire sur le même canal radio. Lui suggère que c’est un météore ou un autre objet entrant dans l’atmosphère terrestre. « Plusieurs objets très brillants suivaient une même sorte de trajectoire », a-t-il expliqué aux contrôleurs. Il aurait vu « deux lumières vives se déplacer très rapidement », à onze heures soit vers l’avant gauche de l’appareil si l’on se repère avec un cadran. Ces objets se déplaçaient à une vitesse astronomique de Mach 2, soit presque 2 500 km/h (deux fois le mur du son). »

« Enfin c’est un troisième pilote (!) de la compagnie Norwegian Air, effectuant la liaison New York-Shannon, qui a rejoint la conversation radio. Il a simplement dit être « rassuré de ne pas être le seul » à avoir aperçu ces OVNIs. »

Evidemment un scientifique, droit dans ses bottes, Apostolos Christou, un astronome de l’Observatoire d’Armargh en Irlande du Nord dit ceci, « ce que les pilotes ont vu est probablement de la poussière entrant à grande vitesse dans l’atmosphère terrestre. C’est ce qu’on appelle plus communément des étoiles filantes ».

D’accord, admettons ! Si nous suivons cette piste, je la rattache à cet autre évènement :

De “grands objets flamboyants” repérés dans les cieux. En effet, des images montrant de grands objets qui traversent le ciel à toute vitesse ont déclenché des théories sur la mythique planète géante Nibiru qui entre dans le système solaire. En tout cas ce sont des débris probablement qui retombent sur Terre. À moins d’être les effets d’une guerre spatiale ;-), l’on peut imaginer que de puissantes forces poussent des débris stellaires vers notre planète. Si cela s’avérait être le cas nous serons vite mis au courant car cela se manifestera sur toute la surface de la planète.

En tout cas, debout dans un grand champ, le présentateur indique le chemin de San Francisco aux petites heures du matin, expliquant que la lumière était en provenance de Los Angeles.
“Le plus étrange, c’est que j’entendais ses vibrations”, poursuit-il.
“Alors on a garé la voiture et dès que je suis sorti, en regardant vers Los Angeles, quelque chose s’est brisé.”
L’animateur reste sceptique quant à ce que sont ces boules feu – et il est clair que l’on comprend pourquoi lorsque des images d’elles sont montrées.
Et il termine la vidéo en disant simplement : “J’y pige rien.”

Grands objets qui traversent le ciel à toute vitesse

S’agit-il vraiment d’un hoax ?

Réflexions et TémoignagesAnnée 2018
S’agit-il vraiment d’un hoax ?

C’est à la mode, tout peut devenir un hoax ou une fake news. Mais dans cet article de FZN, qu’est-ce qui me prouve que c’est un hoax. J’attends que l’on me démontre réellement le contraire. Cet étrange appareil posé sur le porte-avions me rappelle le fameux TR3B. Engin extraordinaire qui serait piloté par des pilotes de l’US Air Force et dont la technologie serait tirée de la rétro-ingénierie appliquée sur des crashs de vaisseaux spatiaux extraterrestres. Il n’y a pas de fumée sans feux.
Cette humanité joue vraiment l’autruche et ne veut croire qu’à ce qui ne la dérange pas trop histoire de ne pas trop réfléchir.

On se demande ce que font les journalistes d’investigation à part de nous parler de scandales dont on a rien à faire ou d’hommes politiques, de stars qui sont sans intérêt et très loin de la vérité du monde dans lequel nous vivons.

A vous de juger de cet article mais restez l’esprit ouvert car tout est possible, plus que l’on ne peut l’imaginer.

« Non, aucun OVNI n’a été repéré sur un porte-avions US

L’US Navy alimente de nombreux fantasmes et ce n’est visiblement pas près de changer. Au début du mois, un ufologue controversé a en effet mis en ligne une vidéo sur laquelle figure un étrange vaisseau triangulaire situé sur un porte-avions se trouvant en pleine mer. L’info a été massivement reprise, mais il s’agit d’un hoax.

L’affaire remonte au 5 septembre dernier. Section 51 2.0, une chaîne spécialisée dans tout ce qui a trait aux OVNIS, a mis en ligne une vidéo montrant l’atterrissage d’un avion de chasse sur un porte-avions appartenant à l’armée américaine.

Photo d'un OVNI sur un porte-avions

Créée en décembre 2014, cette chaîne a mis en ligne des centaines de vidéos depuis sa création et elle a réussi à se constituer une véritable communauté.

Section 51, un habitué des polémiques

Une communauté forte de plus de deux cent cinquante mille personnes.

Toutefois, elle a également été au centre de nombreuses polémiques. Beaucoup reprochent en effet à son administrateur de modifier sciemment des vidéos afin de faire le buzz et d’engranger les vues.

Or justement, la vidéo en question a rencontré un certain succès sur la plateforme et elle a ainsi totalisé plus de 1,3 million de vues en l’espace de seulement une semaine.

Pourquoi un tel succès ? Tout simplement parce que l’avion de chasse passe devant un étrange appareil triangulaire posé sur le porte-avions en atterrissant sur la piste ! Un appareil étrange et qui ne ressemble finalement à rien de ce que nous connaissons.

La vidéo ne se contente d’ailleurs pas de présenter les « faits ». Elle suggère également que l’appareil en question est en réalité un OVNI… ou bien un appareil top secret conçu dans le plus grand secret. Bref, tous les ingrédients d’un bon film de science-fiction semblent donc réunis.

Une vidéo qui comporte de nombreuses incohérences

Sauf que voilà, dans les faits, cette vidéo comporte plusieurs incohérences.

À commencer par l’ombre portée de l’objet. Si vous regardez attentivement la tour de contrôle du porte-avions, alors vous pouvez voir que l’ombre de cette dernière se situe autour des 120°. En outre, elle est peu étendue et le Soleil se trouve donc plus ou moins au-dessus d’elle. De même pour l’hélicoptère situé à seulement quelques mètres de l’objet non identifié.

Et justement, l’ombre du supposé OVNI n’est pas orientée de la même façon. Pire, elle est également trop nette pour être réaliste et elle s’étend sur une plus grande surface.

Scott Brando, un debunker très réputé, s’est lui aussi beaucoup intéressé à cette vidéo et il a réussi à mettre la main sur la séquence originale, une séquence partagée sur l’un des sites de l’armée américaine. Et bien sûr, la vidéo en question ne laisse pas apparaître le moindre OVNI…

Il faut d’ailleurs signaler que Section 51 n’en est pas à son coup d’essai. Toutes les vidéos mises en ligne sur la chaîne semblent en effet sortir du même moule… et comportent de nombreux éléments créés par ordinateur. »

Ma conclusion est que ce fameux Fred devrait se lancer dans l’investigation et me prouver que le TR3B ou le TR6 n’existent pas. Serait-il payé pour créer une sorte de désinformation ? Serait-il lui-même un hoax ?

En tout cas il y a de fortes chances que ces engins existent et vu leur maniabilité et leurs extraordinaires possibilités, ils peuvent se poser comme une fleur sur un porte-avions.

De plus l’US-Navy peut elle-même avoir « effacée » ce vaisseau un peu trop visible pour un engin classé top secret avec de superbes programmes informatiques, n’est-ce pas ?